Rechercher dans le site
Login

Le login est attribué automatiquement lors de l'adhésion à la FAMCO!

Dernière mise à jour:
01-12-2020

 

Chantiers en cours

 

Dans cette section, la FAMCO fait le point sur les principaux dossiers actuellement en cours, en présentant brièvement les enjeux, en rendant disponibles les documents nécessaires à leur compréhension. Bien entendu, tout n'est peut-être pas facile à comprendre vu la complexité des problématiques...

...N'hésitez donc pas à nous contacter si vous avez des questions ou commentaires!



La FAMCO réagit à l'annonce des nouvelles mesures sanitaires

Un renforcement des mesures dans les autres cantons…mais à Genève, rien pour les élèves des Cycles d’orientation ?!

24 octobre 2020

À la presse genevoise

Le bureau de la FAMCO a pris connaissance ce jour des différentes mesures complémentaires pour renforcer la lutte contre la pandémie actuelle, annoncées par les différents cantons. La CLASS appelait de ses vœux hier dans un communiqué « les départements en charge de l’éducation à renforcer les plans de protection dans le domaine de l’enseignement, notamment pour ce qui concerne le port du masque et l’enseignement à distance. ». Ainsi, dans le canton de Vaud voisin, qui connait une situation épidémiologique très difficile mais avec des chiffres un peu plus faibles que Genève, le port du masque sera désormais obligatoire en classe dès l’âge de 12 ans, comme pour les adultes dans tous les établissements publics, une mesure en application depuis la rentrée scolaire d’août.

Or, à Genève, la seule mesure annoncée par la cheffe du DIP a été le port du masque obligatoire pour les adultes uniquement. Si nous prenons acte de cette nouveauté, qui nous semble être une mesure logique tant les distances ne peuvent pas être respectées dans les locaux communs comme une salle des maîtres, nous nous étonnons du fait que rien n’ait été annoncé pour les élèves âgés de 12 à 15 ans. Aucune mesure complémentaire ne va permettre une reprise de l’école ce lundi de manière paisible, alors que le discours actuel est bien de dire que la tendance est dramatique dans le canton. La demande de la CLASS semble avoir été balayée et nous nous inquiétons de cela, comme les recommandations de la Task Force Covid ne sont pas suivies (Port du masque par les adolescents et les adultes dans tous les espaces intérieurs ainsi que dans les lieux extérieurs très fréquentés (marchés de rue, etc.).

Nous observons depuis plusieurs semaines les cas se multiplier dans les écoles, tant concernant les enseignants que les élèves. Le Département ne partage-t-il pas ces observations ? Considère-t-il que les malades se contaminent uniquement dans les restaurants ou les transports et pas en classe où les élèves sont collés pendant des heures sans aucune distance physique ou mesure particulière, hormis l’hygiène des mains et la désinfection des bureaux ? Que pense la Médecin Cantonale qui n’a pas pris la même décision que son homologue vaudois ? Ne veut-elle pas protéger la santé des enseignants dans la mesure où la distance entre les élèves et l’enseignant ne peut pas toujours être respectée ?

Le bureau de la FAMCO s’interroge sur cette situation et se demande combien de temps elle peut durer. Nous sommes aussi inquiets au sujet de la reprise de l’école ce lundi, dans le contexte très difficile que nous connaissons dans le canton, ce qui a été souligné à de maintes reprises, y compris par la nouvelle Présidente du Conseil d’État.