Rechercher dans le site
Login

Le login est attribué automatiquement lors de l'adhésion à la FAMCO!

Dernière mise à jour:
25-06-2018

 

Chantiers terminés

 

Dans cette section, la FAMCO archive les principaux dossiers qu'elle a traités, en présentant brièvement les enjeux et en rendant disponibles les documents nécessaires à leur compréhension. Bien entendu, tout n'est peut-être pas facile à comprendre vu la complexité des problématiques...

...N'hésitez donc pas à nous contacter si vous avez des questions ou commentaires!

 



Budget 2017

Le 13 septembre 2016, le Conseil d'Etat a présenté son projet de budget 2017.

En première analyse, la FAMCO se réjouit de voir abandonnées les mesures structurelles (augmentation du temps de travail, coupes linéaires...) contre lesquelles la fonction publique s'est farouchement battue à l'automne 2016. La lutte paie, il s'agit d'une incontestable victoire !

Elle se réjouit également que le Conseil d'Etat, en admettant le principe d'un déficit, considère les besoins de l'Etat dans l'élaboration de son budget et non uniquement ses ressources, le plus souvent sous-estimées d'ailleurs.

Le budget, pour la première fois depuis de nombreuses années, épargne le cycle d'orientation, qui avait été victime de coupes massives lors des derniers exercices. Cela n'est toutefois qu'un modeste motif de satisfaction puisque cela revient à entériner une situation insatisfaisante, en particulier en termes de nombre d'élèves par classe.

Le paiement de l'annuité figure également dans ce projet, ce qui devrait sembler évident, mais ne l'a malheureusement pas toujours été.

Le Cartel Intersyndical relève plusieurs secteurs de la fonction publique que ce budget attaque, tant les besoins y sont importants, en particulier dans le social et la santé. Deux manifestations, auxquelles la FAMCO a largement participé, ont eu lieu en décembre 2016 pour dénoncer cet état de fait.

Malgré cela, le budget a été voté le 15 décembre par une majorité PS, Verts, PDC et MCG. Le PLR, l'UDC et EàG s'y sont opposés.