Rechercher dans le site
Login

Le login est attribué automatiquement lors de l'adhésion à la FAMCO!

Dernière mise à jour:
16-12-2018

 

Chantiers terminés

 

Dans cette section, la FAMCO archive les principaux dossiers qu'elle a traités, en présentant brièvement les enjeux et en rendant disponibles les documents nécessaires à leur compréhension. Bien entendu, tout n'est peut-être pas facile à comprendre vu la complexité des problématiques...

...N'hésitez donc pas à nous contacter si vous avez des questions ou commentaires!

 



Fusion CIA/CEH (Création de la CPEG)

La fusion CIA/CEH en deux mots

La fusion des deux principales caisses de pension publiques, voulue par le Conseil d'Etat, assortie des nouvelles exigences fédérales sur la capitalisation des caisses, est le principal objet de travail du Cartel depuis 2009. Sujet technique, complexe et pourtant vital, la fusion de la CIA constitue un vrai piège pour les associations professionnelles. Préserver au mieux les intérêts du personnel dans un contexte qui nous est hostile sur de nombreux points; voici le but que s'est fixé la FAMCO, tout simplement, et quelles que soient les pressions. Prochaine étape: votation populaire début mars sur la loi votée par le Grand Conseil en septembre.

 

Petit sommaire:

  1. Qu'est-ce?
  2. Les mesures urgentes (PL 10709)
  3. Les décisions des chambres fédérales
  4. Le plan du fusion "inabouti"
  5. Prise de position sur le plan de fusion définitif
  6. Vote au Grand Conseil de la loi 10847 sur la fusion
  7. Où en sommes-nous?
  8. Quelques documents utiles

 

Accès à l'article réservé aux membres connectés.

Lire la suite...

Budget 2013

Petit sommaire:

  1. Contexte budgétaire
  2. Propositions PLR pour le budget
  3. Mobilisation prévue par le Cartel (fin d'année 2012)
  4. Actions complémentaires de boycott (Escalade et autres) (fin d'année 2012)
  5. Actions de protestation organisées par la FAMCO (1er semestres 2013)
  6. Dernière manifestation convoquée par le Cartel lors du vote du budget (mardi 23 avril 2013)
  7. Ou en sommes-nous?

 

Contexte budgétaire

Comme chaque année, la période allant d'octobre à décembre est tendue au niveau institutionnel du fait de l'étude du budget de l'Etat préparé par le Conseil d'Etat mais étudiée, amendée et votée (ou non) par le Grand Conseil.

Pour le budget 2013, une majorité de droite et extrême-droite au Grand Conseil (PLR, UDC, MCG) a refusé même d'étudier le projet de budget présenté par le Conseil d'Etat, principalement du fait que le budget présentait un déficit de 278 millions CHF jugé inacceptable et des augmentations jugées insuffisantes dans les politiques publiques de justice et de la police.

Contrairement aux autres années, le Grand Conseil n'a donc pas étudié le budget durant l'automne, et aucun budget n'a été voté en décembre 2012. L'Etat est donc entré dans le système des "12e provisionnels", c'est-à-dire en reprenant le budget 2012 sans aucune augmentation, même celles qui avaient été prévues dans le budget 2013 (notamment 55 postes complets pour le CO, pour mettre en oeuvre la 11e avec les effectifs prévus, voir notre chronique dans la Tribune de Genève à ce sujet), ce qui est très problématique pour tous les services concernés.

Le Conseil d'Etat a préparé un second projet de budget 2013, dévoilé le 21 novembre 2012 aux associations professionnelles. Ce budget, toujours déficitaire, est ressorti des arbitrages politiques menés par le Conseil d’Etat, avec une augmentation des budgets pour la sécurité (police et prisons) et la justice, ainsi que des coupes importantes au DIP qui paie le plus lourd tribut à l’austérité (- 8 millions CHF), via deux mesures :

  • Diminution presque par 2 des nouveaux postes prévus pour la 11e année du nouveau CO, n’allouant que 30 des 55 postes prévus pour permettre les passerelles en 11e et le respect des effectifs. Le DIP annonce des hausses possibles des effectifs, des baisses de moyens pour les passerelles et un assouplissement de la carte scolaire (donc la distribution des élèves entre les différents établissements) à l’entrée au CO pour placer par exemple tel élève de R2 dans un CO où il y a encore de la place au lieu de celui le plus proche de chez lui.

 

=> Le bureau FAMCO estime que les effectifs prévus par le règlement ne seront pas respectés (ils n’étaient déjà pas respectés partout cette année !) et que les passerelles auront beaucoup moins de moyens, sans compter le fait que des 32 millions CHF votés par le peuple pour le nouveau CO en 2009, plusieurs millions ont déjà disparu dans les coupes budgétaires en 2011 et 2012. D’autre part, l’assouplissement de la carte scolaire prévue ne suffira pas et c’est bien entre les années du CO (de 9e à 10e, de 10e à 11e) qu’il faudra aussi déplacer les élèves, au mépris du suivi et de l’intégration de l’élève.

  • Coupe de 30 postes PAT au DIP, annoncée « sans répercussion pour les prestations aux élèves » car pris dans les services centraux (SEM, SRED, Service cantonal de la culture notamment) et la direction générale du DIP (finances, budget, ressources humaines, affaires juridiques, contrôle interne). Etant donné que le DIP ne licencie pas, ce seront des départs à la retraite réévalués et souvent non-remplacés.

 

=>  Est-ce possible de trouver 30 postes inutiles, dont la suppression n’impactera pas, même indirectement les prestations de l’école aux élèves ? Le bureau FAMCO en doute fortement.

 

Propositions PLR scandaleuses pour le budget

Du fait que ce groupe est à la base du refus de l'étude du budget, le Parti libéral-radical (PLR) a proposé ensuite 10 coupes dans les prestations (synonymes de fortes attaques contre la fonction publique) pour un nouveau budget, dont notamment:

  • non-remplacement d'un fonctionnaire sur 2 partant à la retraite et remplacement uniquement en annuité O;
  • suppression de l'annuité 2013;
  • suppression du pont de fin d'année (qui, loin d'être une largesse offerte, avait été une compensation très partielle des nombreuses années de non-respect des mécanismes salariaux);

Mais aussi...

  • suppression du SRED, "dégraissage" des Etats-majors des départements, suppression de 30% du budget du CTI (centre des technologies de l'information, service gérant l'information pour l'Etat)
  • gel de toutes les nouvelles charges (dont SCORE!)
  • suppression du service de solidarité internationale
  • suppression de la Commission externe d'évaluation des politiques publiques (CEEPP)
  • suppression des bonus énergétiques (pour les rénovations et les économies d'énergie)
  • augmentation de la taxe personnelle de 25 CHF à 365 CHF (impôt payé par tout le monde), touchant donc proportionnellement beaucoup plus les personnes démunies que les riches
  • et augmentation des dépenses pour la sécurité et la justice.

Avec, enfin, des propositions en réserve:

  • augmentation de 2 élèves par classe;
  • report des réformes scolaires (comme celle du CO);
  • réduction linéaire supplémentaire de 1% sur tous les budgets de l'Etat;
  • augmentation de 1 à 2 heures du temps de travail des fonctionnaires.

Il a également déposé un projet de loi abrogeant le plend, possibilité de retraite anticipée pour les fonctionnaires. Sur les possibilités de prendre le plend, partiel ou complet, en 2013, rendez-vous sur notre information aux associations.

Etant donné que le PLR est le premier parti au Conseil d'Etat et au Grand Conseil, il est certain que ses propositions peuvent largement être relayées dans le nouveau budget déposé par le Conseil d'Etat et surtout dans celui qui sera voté par le Grand Conseil.

Resterons-nous donc silencieux et passifs,
en attendant de  voir des coupes massives
dans les prestations à la population
et des attaques frontales contre la fonction publique
être mises en oeuvre?

 

Mobilisation prévue par le Cartel (fin d'année 2012)

Face à ces attaques et provocations, le Cartel intersyndical de la fonction publique dont fait partie la FAMCO n'est pas resté les bras croisés.

Sa position a été clairement énoncée lors de l'AD du 13 novembre 2012 dans une résolution. Un tract a expliqué nos revendications et le pourquoi de nos mobilisations. Des actions ont aussi été menées pour faire entendre la position des membres de la fonction publique, pour la défense des prestations publiques et du service public.

Jeudi 29 novembre 2012:

  • rassemblement à 16h30 devant le Grand Conseil avec prises de parole;
  • 18h00 au plus tard: démarrage de la manifestation, avec slogans et pancartes, pour rejoindre la salle communale de Plainpalais;
  • 18h30-20h00 : Assemblée du personnel à la salle communale de Plainpalais.

 

Grève toute la journée du 6 décembre 2012

Selon le tract du Cartel adopté par l'Assemblée du personnel du 29 novembre 2012,

  • matin: rassemblement, discussions, actions dans les différents CO sous la direction des associations de cycles (publipostage de lettres aux parents par nos propres moyens, débats, présentation des enjeux, création de pancartes, actions de sensibilisation, etc.)
  • 14h: Assemblée du personnel à la salle du Faubourg;
  • dès 15h45 : Rassemblement dans la promenade de Saint-Jean;
  • 16h15 : départ de la manifestation depuis la promenade Saint-Jean pour aboutir à la place de Neuve;
  • 16h45 : rassemblement à la place de Neuve, prises de parole;
  • 17h15 : départ de la grande manifestation de la place de Neuve jusqu'au rond-point de Rive, devant l'Hospice général;
  • 18h00 : fin de la manifestation

 

Manifestation du 13 décembre 2012

Selon le tract du Cartel adopté par l'Assemblée du personnel du 6 décembre 2012, rendez-vous à 16h30 devant le Grand Conseil pour manifester jusqu'à 18h, au moment de la session parlementaire.


Actions complémentaires de boycott (Escalade et autres) (fin d'année 2012)

A la demande du Cartel et de la FAMCO, les différentes associations de maîtres ont réfléchi pour trouver différentes actions complémentaires aux grèves et manifestations, originales, capables de frapper les esprits et d'interpeler la presse afin d'alerter la population sur la réalité des coupes budgétaires prévues.
  • L'association des maîtres du CO Drize a décidé d'appeler au boycott des activités prévues pour l'Escalade, fêtée le 11 décembre 2012 en donnant normalement les cours et au boycott de la surveillance (volontaire) de la disco de l'Escalade organisée le soir dans l'établissement. Suite à cette annonce, la direction a annulé les activités de l'après-midi et la disco. Pour l'écho médiatique de cette action, rendez-vous sur notre revue de presse!
  • L'association des maîtres du CO Bois-Caran a emboîté le pas du CO Drize.
  • L'association des maîtres du CO des Grandes-Communes également mais la direction, après l'avoir annulée, a réinstauré la disco du soir suite à une pétition des élèves.
  • L'association des maîtres du du CO Cayla et du CO Sécheron a boycotté les festivités de l'après-midi mais conservé la disco.
  • Dans l'ensemble de ces cycles, des lettres aux parents ont été rédigées et transmises pour exprimer notre position et le pourquoi de cette action.
  • L'association des maîtres du CO Budé a envoyé une lettre à tous les parents pour expliquer les enjeux. Etant donné les travaux de Budé, il n'y a pas de disco de l'Escalade organisée par la direction. Par contre, symboliquement en soutien aux collèges qui font une action, la surveillance des sacs d'élèves aux entrées du CO Budé sera boycotté et un débrayage symbolique de 10 min. après la récréation du matin aura lieu le 11 décembre.
  • L'association des maîtres du CO Montbrillant a décidé de s'habiller en rouge le 6 décembre en signe de protestation et d'inscrire une citation de Jean-Jacques Rousseau sur les fenêtres du CO: "Les lois sont toujours utiles à ceux qui possèdent et nuisibles à ceux qui n'ont rien."
  • L'association des maîtres du CO Seymaz a appelé les enseignants à se déguiser en lien avec le sujet des coupes budgétaires.
  • L'association des maîtres du CO Voirets et du CO Colombières réfléchit à d'autres actions, dans le sens d'une grève du zèle.
  • L'association des maîtres du Collège et Ecole de de commerce Mme de Staël a décidé également de boycotter les festivités de l'Escalade.
  • D'autres idées d'actions ont également été évoquées et sont progressivement mises sur pied.

 

Actions de protestation organisées par la FAMCO (1er semestre 2013)

En janvier 2013, face au second projet de budget et aux propositions du PLR et de l'UDC, dans un contexte très tendu, la FAMCO a recueilli les propositions d'actions complémentaires à celles traditionnelles (grèves, manifestations) de ses membres et de ses associations et en a fait une synthèse avec consultation. La consultation a abouti aux résultats donnés par les associations ayant répondu. La réalisation de ces actions a été présentée à l'AD du 4 février 2013 et le bureau FAMCO organise, en collaboration avec les associations, les actions votées par 2/3 des associations s'étant prononcées.

  • Action rétention des notes

En ce qui concerne l'action de rétention des notes de 2e trimestre qui a été acceptée, le bureau FAMCO a mis sur pied un document d'engagement moral vu les fortes conséquences possibles d'une telle action. Pour être maintenue, l'action doit être soutenue d'ici au 22 février 2013 par les engagements signés de 50% au moins des enseignants de chaque établissement qui s'y était déclaré favorable. Le 25 février 2013, le bureau FAMCO a fait le décompte des engagements moraux reçus (132 bulletins) qui ne dépassaient pas 30 engagements par CO. L'objectif annoncé n'étant pas atteint, le bureau a pris la décision de ne pas annoncer cette action vu que les collègues l'ayant voté (80% des collèges s'étant prononcé dessus) ne semblaient plus souhaiter personnellement s'engager. Cette réaction surprenante et attristante donne à réfléchir sur les moyens de mobilisation à mettre en oeuvre et les actions que les collègues souhaitent réellement mener, si tant est qu'il y en ait car toutes celles proposées semblent ne jamais trouver grâce aux yeux de la majorité. Réflexion à poursuivre...

Les actions de sensibilisation (beaucoup moins impliquantes) acceptées lors de la consultation se mettent peu à peu en place mais là encore, l'engagement des collègues est déterminant, le bureau ne pouvant tout créer et/ou coordonner.

  • Lien avec les parents d'élèves

Par ailleurs, la FAMCO a produit avec la FAPECO (association de parents d'élèves) un communiqué de presse commun envoyé le 31 janvier 2013 aux médias qui demande, dans le cadre du budget 2013, le respect du budget voté avec la loi sur le nouveau CO en 2009, des effectifs garantis par le règlement, des moyens pour les passerelles, un budget d'investissement adéquat ainsi que le maintien d'une carte scolaire cohérente. Il est important de pouvoir avoir une position unie entre parents et enseignants sur ce budget de manière à tenter de garantir une école de qualité pour les élèves du CO.

  • Etat d'avancement sur les autres actions de sensibilisation votées

Tar-Prof: Le système fonctionne déjà à Bois-Caran, le document pour l'action à envoyer dans l'ensemble des établissements est en cours de finalisation. Les résultats de cette liste de tâches exécutées sans rémunération seront probablement communiquées via le blog (voir ci-dessous).

Phrase sur les circulaires aux parents pour les sorties: La proposition initiale a été modifiée selon les demandes des délégués en AD ainsi que pour être conforme à nos devoirs statutaires. Un courriel de proposition de cette action de sensibilisation auprès des parents a été envoyé le 18.2.13 à nos délégués. Utilisez-la lors de vos prochaines sorties scolaires!

Droit de réponse dans les journaux: On peut l'exiger lorsque des propos manifestement faux ont été tenus à notre encontre mais pas dans d'autres cas. Le bureau FAMCO l'exigera chaque fois que nécessaire, mais demander n'est pas encore obtenir.... Il a pu s'en rendre compte lors de la couverture médiatique des actions pour l'Escalade...

Article payé (en publicité) dans la Tribune de Genève: Cette action a un coût très important (jusqu'à 10'000 CHF la page). Il faut donc que le contenu soit particulièrement percutant. Le CO Florence a proposé de constituer un comité de rédaction. Le bureau est donc en attente d'une proposition de texte...

 

  • Autres actions proposées par les CO

D'autres actions ont été proposées lors des assemblées de collège en décembre et janvier. Elles sont progressivement mises en oeuvre par les CO qui les ont proposées (Voirets, Drize, Budé, Bois-Caran, notamment).

Création de sketchs diffusés sur YouTube: un petit film a été créé par des collègues de Budé. Regardez-le et diffusez-le!

Tenue de stands dans les quartiers avec distribution de tracts: le tract est en cours de rédaction. Quelques volontaires existent à Drize.

Création d'un blog FAMCO sur le site de la Tribune de Genève: Le bureau FAMCO est en attente d'un comité de rédaction de Bois-Caran. Une procédure a été pensée: sujet proposé par le comité de rédaction, validé par le bureau, rédigé par le comité de rédaction, relu par le bureau et publié. Le travail important que cela implique ne peut en effet être entièrement mené par le bureau, déjà lourdement chargé par le site internet et l'ensemble des dossiers à traiter.

Création d'une page Facebook de la FAMCO: Le concept a particulièrement intéressé Sécheron, Drize et Voirets qui planchent sur la mise en oeuvre.

Le bureau FAMCO compte maintenant sur les collègues pour la mise en oeuvre de ces actions!

Le 14 mars 2013 au Grand Conseil, suite au vote du budget et au vote des coupes linéaires de 2% par le PLR, l'UDC et le MCG, l'Amdrize a très rapidement réagi en faisant une grève de 6% du temps de travail (correspondant aux 2% qui doivent être économisés sur 4 mois seulement au DIP, les montant à 6%) à la fin de la matinée et transmis un communiqué de presse. La FAMCO a immédiatement relayé cette information aux autres associations.

 

Manifestation convoquée par le Cartel lors du vote du budget (vendredi 15 mars 2013 à 17h)

Lors du vote du budget par le Grand Conseil, rendez-vous le vendredi 15 mars à 17h00 devant le Grand Conseil pour manifester. Lisez le tract du Cartel illustré par un de nos délégués, ainsi que la résolution votée par l'AD du Cartel le 7 mars... et surtout rejoignez-nous nombreuses et nombreux!

 

Manifestation convoquée par le Cartel en vue du vote du budget (mardi 23 avril 2013 à 17h)

En vue du vote du budget dès jeudi 25 par le Grand Conseil, rendez-vous le mardi 23 avril à 17h00 devant la HETS (Haute école de travail social, Rue Pré-Jérôme 16) pour manifester avec le SSP et les associations d'étudiants et se rendre devant le Grand Conseil. Lisez le tract du Cartel, ainsi que la résolution votée par l'Assemblée du personnel du Cartel le 11 avril... et surtout rejoignez-nous nombreuses et nombreux!

Soyons nombreux à rejoindre ces actions pour défendre le service public et les prestations à la population!

 

Où en sommes-nous?

Après des semaines et des mois de tergiversations, le budget a été étudié par le Grand Conseil lors des sessions du 14 et 15 mars. L'entrée en matière (1er débat) a été votée et le deuxième débat (étude politique publique par politique publique) a eu lieu, mais PAS le troisième débat, qui constitue l'acceptation du projet de budget tel qu'amendé en deuxième débat. Ce troisième débat a été reporté à la session suivante du Grand Conseil (jeudi 25 et samedi 27 avril, le cas échéant).

Pourquoi ne pas avoir fini le travail?

Car la majorité du Grand Conseil (PLR-UDC-MCG) a décidé d'une coupe linéaire de 2% par rapport au budget 2012 sur toutes les politiques publiques, ce qui correspond pour le DIP à 482 postes d'enseignants coupés!!!

Les conséquences de ce budget sont tellement désastreuses pour toutes les politiques publiques gérées par le gouvernement que celui-ci a décidé (et c'est son droit) de ne pas demander le troisième débat, de manière à pouvoir se laisser quelques semaines de négociation pour faire entendre raison à cette majorité de droite et d'extrême-droite.

Le 25 avril, après de grandes tergiversations et manoeuvres politiciennes complexes, le Grand Conseil a adopté le budget 2013 dans la version bis du Conseil d'Etat qui avait été déposée en novembre 2012. Le blocage a été surmonté du fait que le PLR a accepté de voter un budget déficitaire (-31 millions au final du fait d'amendements techniques du Conseil d'Etat), contrairement à ce qu'il avait dit, et de voter le rétablissement de certaines subventions. En échange, le PS a accepté de retirer son projet de loi suspendant le bouclier fiscal.

Pour le DIP, c'est un grand soulagement sans qu'il faille néanmoins sauter de joie car ce sont bien seulement 30 postes au lieu des 55 prévus qui seront alloués au CO pour la rentrée de 11e. Toutefois, c'était ça ou aucun budget adopté et donc les 12e provisionnels (aucun postes supplémentaires pour le CO) ou encore le budget à zéro déficit voulu par le MCG et l'UDC avec 155 postes d'enseignants (EP, CO, PO) coupés purement et simplement pour la rentrée. Avec ce budget adopté, c'est aussi un autre sujet que nous pourrons faire avancer: celui du protocole d'accord sur lequel nous allons pouvoir consulter tout prochainement.

Moralité sur ce budget: on sent l'année électorale et les tactiques politiciennes avec la surenchère des partis a détruit encore un peu plus les prestations à la population et les services publics. Mais il faut bien reconnaître qu'ils ont été aidés en cela par une mobilisation faible et très décevante des fonctionnaires...

 

Valse des bâtiments scolaires!

Le projet de réquisition des bâtiments du CO par la DGPO en deux mots

Les effectifs de l'ESII augmentent chaque année du fait que les élèves stagnent, changent de filière ou redoublent de plus en plus. L'Etat a pris du retard sur la construction de l'Ecole de commerce de Frontenex à cause d'oppositions et, au lieu de construire des pavillons provisoires ou surtout mettre toutes vapeurs pour construire un nouveau bâtiment pour l'ESII en urgence, le DIP a envisagé en 2012 de réquisitionner deux CO (les plus récents, Drize et Seymaz) pour y introduire une mixité ECG ou EC avec des élèves du cycle, sans aucune réflexion sur les conséquences. Bref, un projet pour raisons budgétaires et non pédagogiques. Montée aux barricades de la FAMCO et de l'UCESG: le projet est abandonné. Et le 11 mars 2015, le DIP est revenu avec un nouveau projet: fermeture du CO Seymaz, installation du collège de Candolle à la place, qui laisse sa place à l'ECG Ella-Maillart, le collège de Staelpre et l'école de commerce Aimée-Stitelmann devenant mixtes avec l'ECG. Le tout sans aucune concertation avec les partenaires. Forte levée de boucliers, CO bondés et au final, le cycle de la Seymaz malheureusement fermé durant l'été 2016. Retour sur un dossier épineux dans le détail dont les conséquences vont se faire sentir dans les années à venir.

 

 

Petit sommaire:

  1. Le projet de base du DIP
  2. Les actions de la FAMCO contre ce projet
  3. Abandon du projet de base et "nouveau" concept
  4. Analyse de la FAMCO du "nouveau" concept
  5. Les prises de positions dans la presse en 2012
  6. Projet de mars 2015: fermeture d'un CO et valse des bâtiments scolaires
  7. Actions entreprises et analyse de la FAMCO
  8. Organisation de la rentrée 2015
  9. Organisation de la rentrée 2016
  10. Où en sommes-nous?

Accès à l'article réservé aux membres connectés.

Lire la suite...

IUFE Formation des enseignant-e-s

L'IUFE en deux mots

Depuis la rentrée 2010, c’est l’Institut universitaire de formation des enseignants (IUFE) qui se charge de former les enseignant-e-s du primaire et du secondaire, les cadres du DIP et qui propose une partie de la formation continue. Cette formation post-grade est de niveau universitaire et comporte la nécessité de faire un stage en emploi (en responsabilité et rémunéré), au sein des écoles du DIP. Les associations représentatives des enseignant-e-s ont négocié avec le DIP et l’Université durant plusieurs années pour obtenir la reconnaissance de la pratique au sein de la formation de l’enseignant...

 

Cette formation comporte beaucoup d’enjeux pour le secondaire I et II, dont en premier lieu l'unicité du statut!


Petit sommaire :

  1. Les origines
  2. Les organes
  3. L’organisation de la formation
  4. Les stages
  5. Ce qu’ont obtenu les associations lors de la mise sur pied de l’IUFE
  6. Les enjeux de la formation
  7. Les problèmes actuels
  8. Réforme de l'IUFE voulue par Charles Beer (2011-2013)
  9. Reconnaissance du MASE par la CDIP
  10. Réforme de l'IUFE par Anne Emery-Torracinta (fin 2013-printemps 2016)
  11. Mesures transitoires pour les titulaires de CCDIDA sans stage (dès rentrée 2015)
  12. Nouvelle structure pour l'IUFE dès la rentrée 2016
  13. Validation des acquis dans les écoles privées
  14. La rentrée 2016 - dans quelles conditions ?
  15. Besoin d'aide ou d'information?
  16. Calendrier et PV des instances ou les enseignants sont représentés
  17. Bons tuyaux
  18. Quelques documents utiles

 

Accès à l'article réservé aux membres connectés:

Lire la suite...

Pétition pour les sciences expérimentales au CO

La FAMCO soutient la pétition déposée par le Comité pour la Valorisation des Sciences Expérimentales au Cycle d'Orientation (VSECO). A notre sens, la seconde demande (des effectifs restreints dans tous les cours de sciences expérimentales) peut être réalisée "tout de suite", alors que la première (augmenter le nombre d'heures s'entend à la révision de la grille dès 2014 lors de la redistribution des heures, notamment suite à la baisse de celles d'allemand.

Voici l'argumentaire du VSECO: "Ce comité a pour buts de défendre et promouvoir des sciences expérimentales de qualité au CO et de diffuser l'information aux parents d'élèves, aux mondes politique et universitaire, ainsi qu’aux médias. Il s'est formé suite à l'introduction progressive, dès la rentrée 2011, de la nouvelle grille horaire au Cycle d'Orientation. Cette nouvelle grille horaire voit encore une fois la place des sciences expérimentales dévalorisée, avec de graves répercussions sur les métiers scientifiques et techniques dans notre canton.

Cette pétition est aussi soutenue par de nombreux professeurs des sections de physique et de biologie de l'Université de Genève. Elle demande une augmentation du nombre d’heures en biologie et physique-chimie et de meilleures conditions d’apprentissage pour les élèves dans les cours de sciences expérimentales."


Cette pétition a été déposée avec 3160 signatures le 2 mai 2012 auprès du Grand Conseil. Une conférence de presse organisée par le VSECO a été suivie par Léman Bleu, Le Courrier et la Tribune (voir les contributions dans la revue de presse). Une motion allant dans le même sens a également été déposée. Les deux objets ont été traités par la Commission de l'enseignement du Grand Conseil. Un rapport sera traité par le plénum du Grand Conseil d'ici juin 2013.

Vous pouvez également contacter le comité sur l'adresse info@vseco.ch ou obtenir des informations supplémentaires sur www.vseco.ch. Voyez aussi le journal d'information du comité.

Voir également le chantier en cours complet sur le nouveau co et sa grille horaire.

Cartel: mobilisation sur la fusion CIA/CEH

1. Mobilisation de décembre 2011 (rappel)

2. Mobilisation dès mars 2012: information et actions! (rappel)

3. Mobilisation du 10 mai 2012: débrayage et manifestation! (rappel)

4. Mobilisation des 10 et 13 septembre 2012: grève et manifestation

 

Mobilisation des 10 et 13 septembre 2012: grève et manifestation

On vous en a certainement parlé lors de la conférence de rentrée 2012. Voici un rappel des informations de mobilisation de la semaine prochaine concernant la fusion des caisses de pension publiques CIA-CEH. La FAMCO et le Cartel intersyndical de la fonction publique (dont elle fait partie) vous appellent à vous mobiliser pour la défense de vos retraites.

Les prochains rendez-vous:
  • 10 septembre à 20h au Palladium: assemblée du personnel du Cartel pour avoir toutes les informations nécessaires.
  • 13 septembre l'après-midigrève puis rendez-vous à 15h à la Place de Neuve, cortège en ville, manifestation devant l'Hôtel de Ville dès 16h30 où le Grand Conseil discutera du projet de loi le soir même.
  • 17 septembre 18h (Maison des associations, salle René Dumont): assemblée générale de la FAMCO pour décider si la FAMCO appellera le Cartel à lancer le référendum.

Lisez également le tract du Cartel pour le 10 et le 13 septembre, la résolution votée par l'Assemblée du personnel le 10 septembre et le nouveau bon tuyau du bureau FAMCO sur les modalités de la grève. Sur le sujet de la fusion, rendez-vous pour plus d'informations sur notre chantier en cours concernant la fusion.

Objectif: des milliers de personnes au moins dans les rues le 13 septembre. C'est le seul moyen d'intimider le Grand Conseil qui votera le projet de loi le 13 septembre! La mobilisation fut forte (2'000 membres de la fonction publique et sympathisants dans les rues) et la manifestation un véritable succès. Quelques photos de ce beau moment d'unité syndicale!

 

Mobilisation du 10 mai 2012: débrayage et manifestation! (rappel)

Suite à la manifestation bien suivie du 15 décembre 2011, aux informations et à ses assemblées des délégués durant l'hiver, le Cartel intersyndical de la fonction publique - dont fait partie la FAMCO - appelle à la:

grève le jeudi 10 mai 2012 après-midi,

avec assemblée générale sur les lieux de travail et grand rassemblement aux Canons dès 15h30 pour montrer au Conseil d'Etat et au Grand Conseil (qui siégera dès 17h) que les employés ne sont pas d'accord de passer à la caisse pour pallier:

  • aux aléas de la conjoncture
  • aux dangereuses décisions fédérales concernant notre caisse de pension
  • et à l'imprévoyance de l'Etat qui s'est endetté sur le dos des employés pendant des décennies.

Une information de la FAMCO rappelle les enjeux et les risques gigantesques sur notre caisse de pension, la CIA.

Le tract du Cartel appelle à la manifestation du 10 mai 2012.

La manifestation devant le Grand Conseil a rassemblé environ 1000 fonctionnaires devant les Canons. C'est bien mais pas encore assez! Lisez et visionnez les relais de la manifestation dans la presse.

Tout prochainement, les prochains rendez-vous du Cartel à venir!

 

Mobilisation dès mars 2012: information et actions! (rappel)

L'Assemblée des délégués du Cartel réunie le 12 mars 2012 a décidé de réagir face aux attaques faites à la fonction publique, au service public sans cesse réduit dans ses prestations à la population et face aux risques immenses (encore flous dans leur contour mais bien réels sur le fond) pour notre caisse de pension, la CIA. Voici la résolution qu'elle a votée.

Sur l'ensemble de ces sujets complexes dont les conclusions sont des pertes de service public, des ponctions sur les salaires, des sommes astronomiques perdues sur les marchés boursiers, des risques énormes sur les rentes actuelles et futures, il faut une nouvelle fois informer les collègues et préparer une

mobilisation forte - la grève - pour dire non à cette politique!

Les associations de collèges organiseront ces prochaines semaines des assemblées afin d'informer les collègues et de se préparer à être très nombreux dans la rue au mois de mai pour défendre nos conditions de travail et de retraite, et surtout la politique publique qui nous tient à coeur!


Mobilisation de décembre 2011 (rappel)

Pour rappel, en décembre 2011, le Cartel intersyndical de la fonction publique a répondu en manifestant bruyamment face aux projets de coupes dans le budget de l'Etat par le Conseil d'Etat! Mobilisation contre les coupes, le gel de l'indexation et la suppression de l'annuité pour l'année 2012. Voici le tract qui expliquait le fond des revendications!

Suite aux coupes supplémentaires effectuées par la droite de la Commission des finances du Grand Conseil sur le budget déjà médiocre du Conseil d'Etat, la FAMCO et le Cartel ont appelé à la

MOBILISATION DES ENSEIGNANT-E-S ET DE TOUS LES FONCTIONNAIRES

DEBRAYAGE EN H9 JEUDI 15 DECEMBRE 2011, DES 15H. ASSEMBLEE DU PERSONNEL A LA SALLE DU FAUBOURG A 15H30, CORTEGE JUSQU'A L'HOTEL DE VILLE
ET
MANIFESTATION DEVANT LE GRAND CONSEIL A 16H30.

Voici le second tract distribué par la FAMCO et le Cartel dans tous les établissements.

La mobilisation a été forte jeudi 15 décembre dès 15h.

Le Grand Conseil a néanmoins décidé de supprimer la totalité des annuités de la fonction publique et du secteur subventionné pour 2012, contre l'avis du Conseil d'Etat qui proposait et en s'opposant à toute nouvelle hausse de recettes.