Rechercher dans le site
Login

Le login est attribué automatiquement lors de l'adhésion à la FAMCO!

Dernière mise à jour:
25-06-2018

Bureau de la FAMCO

Qui sont les enseignant-e-s qui s'engagent
au sein du bureau de la FAMCO?


Pour l'année scolaire 2017-2018, le bureau de la FAMCO est composé de :

 


Nom Collège Branche(s) enseignée(s)
Etienne BERTOUILLE Marais biologie, démarches scientifiques
Stéphanie CASTANIER Vuillonnex français, IOSP, LCL
Salima MOYARD
(co-présidente)
Drize

histoire, éduc. citoyenne,
latin, LCL, anglais

Julien NICOLET-DIT-FÉLIX Drize géographie, éduc. citoyenne, histoire
Virginie PASINI (co-présidente)
Montbrillant anglais,
médias/images, IOSP



 

Le bureau est par ailleurs toujours soutenu par la collaboration de Diane BAUD, la précieuse secrétaire de la FAMCO depuis de si nombreuses années!

 

Le bureau se réunit tous les lundis en principe de 14h00 à 17h00.

 

Pourquoi se sont-ils engagés
au sein du bureau de la FAMCO?


Pour Stéphanie: " La représentation des collègues et la défense de notre profession a toujours été inhérente à mon métier d'enseignante: après avoir été RD de français pendant 6 ans, j'ai réfléchi à mon implication et à son prolongement; je me suis donc engagée dans l'association de mon établissement. La FAMCO est une suite logique de cette envie de participer."



Julien Nicolet, photo

Pour Julien: "J'aime mon métier et j'estime capital que les enseignants puissent le défendre et participer à la prise des décisions qui feront l'école de demain. Il faut lutter pour l'améliorer et garantir un cadre de travail de qualité pour toute la communauté scolaire."






Pour Salima: "Réfléchir ensemble, agir ensemble, défendre ensemble, proposer ensemble, construire une école de qualité...ensemble. Tout simplement, avec efficacité et bonne humeur."





 

 

Pour Virginie: " Je me réjouis de m'engager aujourd'hui pour une école de qualité au sein du Bureau de la FAMCO. Chaque année, la rentrée scolaire s'organise avec des moyens insuffisants, malgré le nombre des élèves genevois et leur hétérogénéité. Je dénonce les politiques économiques à court terme, convaincue, en outre, que ce qui n'est pas investi dans l'école se paie au centuple plus tard. Dans la Genève du 21e siècle, chaque enfant doit pouvoir bénéficier de toute l'aide nécessaire, notamment au Cycle d'orientation, pour trouver sa voie de formation et, partant, sa place dans la société. "

 

 

 

Pour Etienne:

"C'est plus utile de bouger

que de râler."